Le dernier dimanche d’août, La Baule a vécu son 75ème pardon : quatre jours de festivités qui clôturent en quelque sorte la saison estivale.
Cette année Mgr Laurent Percerou, accompagné par le père Christophe de Cacqueray, curé de la paroisse Notre-Dame-et-Sainte-Thérèse-de-la-Baule, présidait pour la première fois la messe, dans l’étonnant parc des Dryades, amphithéâtre de verdure, qui a accueilli plusieurs centaines de personnes pour l’occasion. Les cantiques bretons ont résonné, accompagnés par le bagad de la presqu’île “Ar poulig gwenn“.

Reportage photo de Vincent Gautier