Le groupe de jeunes juifs et de jeunes chrétiens, ayant animé la session 2021 au Loquidy s’était promis de se retrouver pour une nouvelle rencontre, ce qui s’est effectivement réalisé l’été dernier.

Thierry et Nathalie membres du SDRJ ont pu cette année encore les accompagner dans le Parcours Judaïsme, programmé du 12 au 17 juillet par la Communauté de l’Emmanuel, dans le cadre des sessions d’été 25-35 ans de Paray-Le-Monial.

Plus de 250 participants et une vingtaine d’intervenants juifs et chrétiens ont donc constitué une assemblée jeune et dynamique qui a vécu ce temps estival si particulier de rencontres, de réflexion, de spiritualité et de fraternité. Cinq journées et cinq soirées intenses qui marqueront à coup sûr la mémoire de ceux qui nombreux ont découvert émerveillés un Judaïsme “vivant et jeune”, et ce faisant ont pris conscience de la judéité de Jésus, dimension insoupçonnée de leur foi.

Comme par le passé, Mgr Benoît Rivière évêque du lieu – à l’initiative des rencontres de Paray, était présent ; de même que Mgr Pierre d’Ornellas, soutien de la première heure des sessions Découvrir le Judaïsme, les chrétiens à l’écoute démarrées dans l’Ouest.

L’archevêque de Rennes s’est fait le porte-parole du message d’encouragement de Mgr Eric de Moulins Beaufort président de la Conférence des évêques de France, avant d’introduire la session par une conférence à deux voix avec le Rabbin Moché Lewin vice-président de l’AJC-F et conseiller particulier du Grand Rabbin de France.

Autre encouragement, et non des moindres, a été la missive de Liliane Apotheker présidente de l’ICCJ transmise à Aude-Marie et Sarah, deux jeunes chrétiennes anciennes élèves du Loquidy, faisant partie de l’équipe d’animation depuis la rencontre de La Melleray.

La multiplicité des ateliers proposés – près de soixante, a fait sans conteste la spécificité de cette 8ème édition, un véritable défi !

Outre la découverte de la vie juive sous de nombreuses facettes, ces ateliers ont permis de favoriser les échanges personnalisés avec l’intervenant, ce qui a conféré à la démarche un caractère chaleureux et interactif où les discussions sur tel ou tel thème allaient bon train, dans les couloirs ou lors des déplacements entre les cours. Nous avons tous été frappés par la qualité exceptionnelle des interventions et la bienveillante disponibilité des orateurs.

Une fois encore la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv et des victimes de la Shoah conduite par Danielle Guerrier, a été célébrée sur place en présence de M. le maire de Paray, du Père Christophe Le Sourt directeur du Service national des relations avec le Judaïsme auprès de la CEF, du Dr Richard Prasquier ancien président du CRIF et de Jean-Dominique Durand président de l’AJC de France, ce qui a conduit les participants à réfléchir sur les causes de l’antisémitisme mais aussi sur les origines de l’antijudaïsme religieux, véritable poison spirituel.

Le temps du Chabbat a été comme le sommet et la source d’une vraie rencontre entre juifs et chrétiens.

Ariel Danan, petit-fils du Grand Rabbin René Samuel Sirat, a conduit avec ferveur les offices et commenté la parasha, tandis que Sandra Jerusalmi et ses amis ont animé les chants et organisé les temps d’échange et de convivialité. Tous deux ont tenu une place déterminante dans l’organisation des activités visant à découvrir la richesse inépuisable de la Tradition juive.

Déjà, une trentaine de jeunes juifs et de jeunes chrétiens se retrouvent autour d’eux sur les réseaux sociaux, souhaitant poursuivre leur chemin de dialogue, sans doute vers de nouveaux horizons dont nous aurons à reparler…

Nathalie Kromwell, Thierry Colombié
12 septembre 2022
SDRJ Nantes

 

« Jésus juif, qu’est-ce que cela change dans la vie d’un chrétien ? » tel est le thème récurrent des rencontres juifs-chrétiens. Un compte rendu plus détaillé de l’édition Paray 2022 paraîtra sur le site du SNRJ et de l’AJCF, relayant le témoignage de nombreux chrétiens, jeunes et moins jeunes, à l’image du message suivant adressé à Thierry et Danielle organisateurs des sessions.
 
« Comment vous remercier toutes et tous, pour cette magnifique session, fruit d’un déjà long et constant travail de rencontre et de rapprochement entre juifs et chrétiens ?
La simplicité, l’amitié et la joie témoignaient de l’extraordinaire chemin parcouru.
Merci à tous ceux qui se sont investis, spécialement dans les ateliers si riches, qui furent de vrais lieux de rencontre en profondeur et en simplicité.
Merci surtout à nos frères juifs et sœurs juives qui se sont tant donnés, en étant simplement eux-mêmes, nous livrant leurs trésors inestimables et nous invitant à vivre avec eux le plus sacré, le Chabbat, par les chants, les danses, les repas, et surtout le partage de la Torah. Nous garderons dans notre mémoire, notre prière et notre cœur tant de visages !
Merci car vous nous avez aidés, par ce que vous êtes, à être davantage ce que nous sommes, chrétiens.
Nous sentons de plus en plus clairement le caractère vraiment prophétique de notre rapprochement… »

François et Thérèse de Muizon,
Communauté du Chemin Neuf
(Il est enseignant-chercheur en théologie à l’UCO
et elle est psychologue)

Galerie photos