91 jeunes de 8 à 18 ans ont vécu fin en cette fin du mois de juillet une nouvelle édition de l’école de prière des jeunes (EPJ), à Derval, au collège Saint Donatien. Il existe ainsi une vingtaine de propositions de ce type en France. Ce sont des lieux privilégiés pour  grandir dans la foi et favoriser une rencontre personnelle avec le Seigneur. Le thème de cette édition « Donne-moi la joie d’être saint ! » était couplé à la découverte des béatitudes… Expliquées, méditées selon les âges et les questionnements.

28 animateurs sont au service de cette organisation. La journée s’articule entre temps de louange, de fraternité, moment de désert pour intérioriser et s’approprier les textes de l’Evangile préalablement partagés. La messe quotidienne conclut la matinée. L’après-midi est l’occasion de grands jeux, de bricolages, il y a aussi des veillées, sans oublier les parties de foot et de « poule-renard-vipère » plébiscitées par les plus jeunes ! Les parents ainsi que des adultes bénévoles sont mis à contribution pour l’infirmerie, la cuisine, le ménage et l’accompagnement des plus jeunes dans les dortoirs la nuit… Tous profitent de l’Ecole de prière : les adultes prient les vêpres ensemble et sont encouragés à vivre les temps de désert, comme les plus jeunes. 

Témoignage de Marie-Agnès, animatrice

« Cela fait sept ans que je suis animatrice à l’Ecole de prière pour les jeunes. Les enfants arrivent avec un peu d’appréhension la première fois, mais ils se font vite des amis, et surtout ils repartent transformés ! Durant la semaine, ils peuvent confier leurs difficultés, leurs interrogations. Nous sommes témoins de leur cheminement. C’est touchant. Passer huit jours ici, pour moi qui suis retraitée, c’est bien meilleur que d’aller au bord de la mer ! Ca me donne de l’espérance. J’ai le sentiment de regarder des fleurs pousser, cette semaine sème la Parole de Dieu dans les cœurs et notre accompagnement, leur maturation portent un fruit encore invisible mais qui servira à leur vie d’adulte. Alors ensuite, dans ma paroisse, je témoigne tout au long de l’année de la beauté et de l’intériorité de ces jeunes que je rencontre ici chaque été. Nous avons la chance de compter sur une bonne équipe de séminaristes et sur les Frères de Lamennais qui nous accueille dans leur collège est idéal pour vivre cette semaine à l’écart. C’est vraiment une joie partagée de se retrouver chaque été ! »