Depuis la mi-mars, nous vivons une situation totalement inédite. La lutte contre la pandémie du covid-19 a conduit les gouvernements de nombreux pays – dont le nôtre – à prendre des mesures drastiques pour limiter la propagation mortelle du virus.
Nous savons déjà que cette crise a un impact profond sur notre société et sur nous-mêmes. Les mesures de confinement auxquelles nous avons été contraints ont été pour tous une épreuve, au sens d’une difficulté mais aussi au sens d’une vérification de ce à quoi nous tenons vraiment.
Même si une sortie du confinement s’esquisse, nous n’en avons certainement pas fini avec cette crise. À quoi ressemblera le « monde d’après » ? Si nul ne peut le dire, nous pouvons espérer qu’elle soit l’occasion d’une réflexion, d’une conversion, qu’elle soit l’occasion de nouveaux choix, tant à l’échelle de la société dans son ensemble qu’aux plans personnel, familial, professionnel, ecclésial…
Comme citoyens, et aussi comme chrétiens, nous avons à prendre nos responsabilités pour que « l’après » soit comme une nouvelle naissance. Le fait que la crise ait recouvert le temps du carême et le temps pascal nous invite à l’envisager comme un passage, une Pâque, vers une vie nouvelle. Dans la Bible, le peuple de Dieu se tourne vers l’avenir en ayant pris le temps de relire son histoire, pour y reconnaître ce que Dieu lui dit à travers cette histoire. Même si nous ne sommes peut-être qu’au milieu du gué, nous pouvons déjà faire de même : qu’avons-nous vécu ? qu’en retenons-nous ? dans quelle direction entendons-nous un appel à nous engager ?
Nous proposons un outil de relecture avec la grille ci-jointe, à s’approprier pour qu’elle rejoigne au mieux la réalité que nous vivons. Elle pourra être utilisée en groupe, en équipe de mouvements, en service diocésain, en communautés religieuses… et donner lieu ensuite à une synthèse diocésaine. Cette synthèse permettra, nous l’espérons, de faire émerger des priorités, et peut-être de contribuer à des orientations pastorales de notre Église, et à faire entendre une parole dans notre société.
Il est important que cette relecture puisse se faire avant l’été. Nous vous invitons donc sans tarder à y répondre personnellement, et si possible à en faire l’objet d’un partage en petit groupe (EAP, équipe funérailles, pôle solidarité, catéchistes, etc.). Tous les domaines de votre vie peuvent bien sûr être abordés : vie de famille, travail, vie associative, relations amicales, vie spirituelle et religieuse… Nous vous invitons également à vous faire l’écho de la façon dont les personnes autour de vous ont vécu cette crise. Vos réponses ou vos synthèses de réponses sont à envoyer pour le 15 juin à la paroisse, au mouvement, au service diocésain avec lequel vous êtes en lien.
Merci à chacune et chacun de la contribution qu’il ou elle pourra apporter à cette relecture de deux mois d’épreuve.

François RENAUD
Administrateur diocésain

Vous pouvez répondre en ligne via ce formulaire ou le remplir après téléchargement (voir ci-dessous)

Télécharger (PDF, 78KB)