L’Œuvre d’Orient, la Fondation Raoul Follereau et l’IECD, qui agissent au Moyen Orient depuis de nombreuses années, sont à l’initiative du Comité de Sauvegarde des Écoles du Liban. Ce comité veut conduire une action d’urgence en vue de maintenir ouvertes les écoles actuellement menacées de fermeture à la rentrée de septembre 2020 en raison de la crise économique et politique que traverse le pays.

Parmi les difficultés que rencontre aujourd’hui le Liban, celle de l’éducation est d’une importance particulière, puisqu’elle est un élément essentiel de la paix dans ce pays (…)
Tous les jours, des établissements ferment définitivement. Cet été sera déterminant pour nombre d’élèves. Une liste des écoles a été établie. Ce comité invite toutes les personnes de bonne volonté, les associations, les institutions, les personnes de la diaspora libanaise, à le rejoindre pour porter la préoccupation des écoles chrétiennes au Liban. Lire l’intégralité de l’article